Share

Facebook icon Twitter icon Mail icon

Manifeste "pour une mobilisation des acteurs français pour lutter contre la déforestation importée liée au soja"

Manifeste "pour une mobilisation des acteurs français pour lutter contre la déforestation importée liée au soja"

Contexte

En novembre 2018, la France a publié la Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI) afin de mettre fin d’ici 2030 à l’importation de produits forestiers ou agricoles non durables contribuant à la déforestation, notamment du soja.

Le soja étant présent dans les chaines d’approvisionnement à travers l’alimentation animale, de nombreux acteurs de la filière se sont mobilisés depuis deux ans pour identifier des solutions afin de contribuer à cet objectif.

Face au constat d’une déforestation/ conversion au Brésil qui se poursuit à un rythme inquiétant, en particulier dans le biome du Cerrado, une réflexion partagée s’est dessinée : seule une mobilisation de tous les acteurs permettra de garantir que le soja importé n’est lié ni à la déforestation ni à la conversion d’écosystèmes naturels.

C’est ainsi que fin 2020, l’ensemble des distributeurs français s’est réuni autour d’un engagement commun pour mettre fin aux pratiques de déforestation et de conversion des écosystèmes pour la production de soja. Cet alignement s'est fait à travers la signature d'un Manifeste "pour une mobilisation des acteurs français pour lutter contre la déforestation importée liée au soja".

Vision du Manifeste

Earthworm Foundation a été mandaté par les distributeurs pour coordonner l’initiative et veiller à l’implémentation des engagements.

Ce Manifeste a vocation à fédérer un maximum d'acteurs (industriels, fabricants d’aliments, importateurs, pouvoirs publics…) autour de mêmes engagements, afin de faire basculer le marché vers un soja responsable, en dehors des schémas classiques de certification. Il s'agit d'une démarche volontaire, qui se veut commune.

La plateforme SNDI prévoit de publier l’ensemble des informations utiles à la lutte contre la déforestation importée. Elle prévoit notamment de déployer un mécanisme de gestion des risques, qui permet de concentrer les moyens de vérification et de contrôle sur les points sensibles, plutôt que d’exiger une ségrégation des flux immédiate et coûteuse. Ce mécanisme est fondé sur les principes de transparence et de responsabilité.

La mise à disposition sur la plateforme de la SNDI des informations fournies par les adhérents au mécanisme permettra de reconstituer la traçabilité complète des filières en mutualisant des informations éparses déjà détenues par chaque maillon.

Engagements des acteurs de la chaîne de valeur

Depuis la parution du Manifeste, d’autres acteurs ont décidé de soutenir l’initiative en signant le Manifeste. La diversité des signataires et le nombre de soutiens permettent de garantir l’opérationnalisation des engagements, tout au long de la chaîne d’approvisionnement.

Vous trouverez ci-dessous la liste des signataires, ainsi que le Manifeste en français et en anglais. Les engagements sont détaillés dans le document.

Manifeste des acteurs français pour un soja sans deforestation

French stakeholders' manifesto to fight imported deforestation linked to soybean

Distributeurs

  • Auchan
  • Carrefour
  • Groupe Casino
  • E. Leclerc
  • Groupement Les Mousquetaires
  • Lidl
  • Metro
  • U Enseigne
  • Sysco France SAS

Industriels utilisateurs d'alimentation animale

  • Cooperl Arc Atlantique
  • Herta SAS
  • LDC
  • LSDH - Laiterie de Saint Denis de l'Hôtel
  • Rians/ Triballat
  • Groupe Popy

Fabricants d’alimentation animale

  • Cooperl Arc Atlantique

Importateurs de soja

  • A ce jour, aucun importateur de soja n’a signé le Manifeste

ONG

  • Canopée
  • Earthworm Foundation
  • Mighty Earth

Pouvoirs publics

  • Le Manifeste est soutenu par Bérangère Abba, Secrétaire d’Etat à la Biodiversité. Il a été présenté et salué lors de l’anniversaire des 2 ans de la SNDI du 18 novembre 2020

Pour en savoir plus

Pour toute question sur le Manifeste et/ou son opérationnalisation, vous êtes invités à contacter:

Earthworm France au +33 3 20 31 63 39; ou la coordinatrice du projet: j.delor@earthworm.org.