Share

Facebook icon Twitter icon Mail icon
L’agriculture suisse accélère la réduction de son empreinte carbone avec AgroImpact
L’agriculture suisse accélère la réduction de son empreinte carbone avec AgroImpact
News 26 juin 2024

L’agriculture suisse accélère la réduction de son empreinte carbone avec AgroImpact

4 min read

Le 10 janvier dernier, les membres fondateurs de l’association AgroImpact – parmi lesquels les
chambres d’agriculture romandes, le WWF Suisse et Nestlé – ainsi que le Canton de Vaud annonçaient la création de cette alliance intersectorielle inédite ayant pour mission d’accompagner l’agriculture suisse dans sa transition climatique. Désormais, le projet AgroImpact a démarré avec la mise en place du système de versement de primes aux agricultrices et agriculteurs qui s’engagent dans la réduction de leur empreinte carbone. Quelque 183 exploitations agricoles se sont déjà inscrites et 12 nouveaux membres ont rejoint l’association.

Remise de certificats aux agriculteurs engagés dans un plan d’action climatique. Bureaux d’AgroImpact à Lausanne, juin 2024. De g. à dr. Marc Benoît, Président de PROLAIT, Claude Baehler, Président d’AgroImpact, Yann Morel, Agriculteur et viticulteur, Aude Jarabo, Directrice d’AgroImpact, Daniel Imhof, Responsable des affaires agricoles de Nestlé Suisse. © Pablo Bovy - AgroImpact

AgroImpact propose aux exploitations agricoles volontaires la réalisation d’une analyse détaillée de leurs émissions mais aussi de la capacité de stockage du carbone dans leur sol, ce qui leur permet de connaître avec précision l’empreinte totale (les émissions moins le stockage) de leur domaine agricole. Sur la base de ce bilan carbone complet, et avec le soutien d’AgroImpact, les agricultrices et agriculteurs peuvent ensuite s’engager à mettre en œuvre un plan d’action personnalisé pour réduire leur empreinte climatique. La méthodologie scientifique rigoureuse d’AgroImpact est basée sur les standards du GIEC et les exigences de la Science Based Target Initiative (SBTI). Le dispositif du projet est désormais pleinement opérationnel grâce à la mise en place du système de versement de primes climatiques aux agricultrices et agriculteurs participant(e)s.

Démarrage concret du projet avec Nestlé

En tant que membre fondateur de l’association et représentant de l’industrie et du commerce au
sein de son Comité, Nestlé a permis d’initier concrètement le projet AgroImpact en ouvrant celuici aux exploitations agricoles de sa chaîne de valeur. Nestlé versera aux fermes participantes une prime climatique, dont le montant calculé par l’association AgroImpact varie en fonction de leur niveau de réduction carbone et du type de denrée fournie. L’entreprise y intègrera la quasi totalité des volumes de matières premières qu’elle achète chaque année en Suisse, à savoir quelque 95 millions de litres de lait, 35’000 tonnes de betterave, 10'000 tonnes de blé, et près de1300 tonnes de tournesol. Ce soutien direct versé par Nestlé aux agriculteurs participants
représentera plus de 2,3 millions de francs par an. Sucre Suisse et Groupe Minoteries ont également rejoint le projet en s’engageant à verser des primes respectivement pour 40'000 tonnes de betteraves et 1’000 tonnes de blé par année.

Afflux d’exploitations agricoles participant au projet

À l’heure actuelle, 183 exploitations se sont déjà inscrites pour réaliser un bilan carbone complet dans les cantons de Vaud (96), Genève (43), Fribourg (34) et Neuchâtel (10). Parmi cellesci, 20 ont d’ores et déjà adopté des plans d’actions climatiques personnalisés représentant au total 1605 tonnes de réduction d’équivalent CO2 (soit environ 320 tours du monde en voiture) et quelque 120'000 francs de primes par an sur près de près 1’215 hectares (soit 2’250 terrains de football). Ces plans d’actions déjà engagés vont jusqu’à 103 % de réduction de l’empreinte carbone d’une exploitation agricole, à savoir qu’en mettant en place des mesures pour diminuer ses émissions et augmenter le stockage de gaz carbonique dans son sol, l’une des fermes absorbera plus de carbone qu’elle n'en émet. À noter encore que 21 conseillers issus des chambres d’agriculture et de la vulgarisation cantonale accompagnent actuellement les exploitations prenant part au projet AgroImpact et que les inscriptions pour la réalisation d’un bilan carbone vont s’ouvrir dans le canton du Jura.

De nouveaux membres renforcent les rangs de l’association

Convaincus par la robustesse scientifique et l’impact positif du dispositif d’AgroImpact, 12 nouveaux membres sont venus renforcer ses rangs ces derniers mois : Ökostrom Schweiz, Sucre Suisse, Groupe Minoteries, l’Université de Neuchâtel, la HEIG-VD, la Fédération suisse des betteraviers (FSB), la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL), l’Union suisse des paysans (USP), TIMAC Agro Swiss, Swiss No-Till, Innoverde (fenaco Genossenschaft), et Zweifel Pomy-Chips AG. Ce renfort étend encore l’ampleur, la représentativité et la capacité d’action d’AgroImpact au niveau national. L’association est d’ailleurs ouverte à tous
les cantons de Suisse qui souhaitent la rejoindre.

À propos d’AgroImpact

Créée en décembre 2023 avec le soutien du Canton de Vaud, l’association AgroImpact réunit des acteurs de l’ensemble de la chaine de valeur autour d’une mission commune : accompagner la transition climatique de l’agriculture suisse. À cette fin, elle propose aux exploitations agricoles volontaires la réalisation d’un bilan carbone complet, puis soutient la mise en place de mesures personnalisées afin de réduire efficacement et durablement leur empreinte climatique. Sa méthodologie scientifique rigoureuse est basée sur les standards du GIEC et les exigences de la Science Based Target Initiative (SBTI). Ses membres fondateurs sont Agora, AGRIDEA, Agri Fribourg Freiburg, AgriGenève, AgriJura, la Chambre valaisanne d’agriculture, la Chambre d’agriculture du Jura bernois, la Chambre neuchâteloise d’agriculture et de viticulture, Earthworm Foundation, l’EPFL, la Fédération suisse des producteurs de céréales, HEG-Genève, HEPIA, Nestlé Suisse, Proconseil, PROLAIT, Prométerre, l’Union Fruitière Lémanique et le WWF Suisse.

www.agroimpact.ch

Contacts médias

Aude Jarabo, Directrice d’AgroImpact, 078 330 10 30, a.jarabo@agroimpact.ch
Guillaume Roud, Media Relations Manager de Nestlé Suisse, 021 924 59 50,
presse@ch.nestle.com
Alexandre Truffer, Directeur de la communication de Prométerre, 079 508 87 57,
a.truffer@prometerre.ch
Sophie Sandoz, Chargée de communication, WWF Suisse, 021 966 73 71, sophie.sandoz@wwf.c

Vous pourriez être intéressé par...

L’agriculture suisse accélère la réduction de son empreinte carbone avec AgroImpact

La signature de l'avenant pour la préservation de la Réserve Naturelle de Cavally.

9 juil. 2024